Infos sur le crédit immobilier

Investir dans l’immobilier est l’un des investissements les plus fructueux de ces dernières années.

Pour procéder à un emprunt immobilier auprès d’un établissement financier, vous devrez fournir une somme initiale qui sera investie dans l’achat du bien immeuble dont il est question. Un prêt immobilier sans apport est possible, voici comment.

Cette somme est généralement utilisée pour le paiement des différents frais de procédure relative à l’achat. Il s’agit de l’apport personnel.

Néanmoins, dans certaines circonstances, il est possible de bénéficier d’un prêt immobilier sans forcément fournir d’apport personnel.

Même si ce type d’emprunt soit assez compliqué à obtenir, vous pourrez y arriver si vous arrivez à fournir des arguments de poids à votre banque.

Grâce à cet article, nous vous aiderons à mettre toutes les chances de votre côté.

Quelle banque choisir pour le prêt immobilier sans apport ?

Quand il s’agit de prêt, la logique nous pousse à opter pour notre banque habituelle.

Cette dernière étant en relation avec vous depuis déjà un certain bout de temps, elle aura une bonne maîtrise de votre finance et sera donc apte à vous aider dans l’obtention de votre prêt immobilier sans apport.

Toutefois, une autre solution s’offre à vous.

Généralement, les banques feront tout pour vous séduire et pour vous inciter à ouvrir un compte dans leur banque. Mais rares sont celles qui entretiennent cette relation client à long terme.

Ainsi, au lieu de demander le prêt immobilier auprès de votre banque, vous pouvez choisir d’aller vers d’autres banques qui n’hésiteront pas à vous proposer la meilleure offre pour que vous ouvriez un compte chez eux.

Dans ce cas, vous avez le choix entre deux sortes de banques : les banques régionales et les banques nationales.

Les premières ont l’avantage une prise de décision beaucoup plus décentralisée ce qui aura notamment pour conséquence de faire remontrer plus rapidement votre dossier au niveau du dirigeant.

Les banques nationales contrairement aux banques régionales ont un impact médiatique beaucoup plus grand. En plus de cela ils vous proposeront plusieurs types d’offres de prêt.

Quelles sont les conditions d’éligibilité d’un prêt immobilier sans apport ?

Généralement, les banques sont un peu réticentes à l’idée d’octroyer des prêts immobiliers aux personnes qui n’ont pas d’apport personnel.

Toutefois, si vous vous y preniez bien, vous pourrez arriver à convaincre votre banque de vous octroyer ce prêt.

Pour être éligible à un prêt immobilier sans apport, quelques conditions devront être réunies.

L’âge

En effet, les jeunes étudiants en fin de cycle qui viennent de rentrer dans la vie active n’ont pas forcément d’épargne nécessaire pour obtenir un prêt immobilier avec un apport personnel. Et les établissements financiers le comprennent assez bien.

Si au contraire vous êtes quelqu’un d’âgé, il vous sera difficile de convaincre votre banque de vous faire un prêt sans que vous fournissiez d’apport personnel.

Cela fragilisera donc beaucoup votre dossier. Toutefois, il n’est pas rare de faire passer votre dossier, il vous suffit juste d’avoir de très bons arguments.

La situation professionnelle

Pour pouvoir octroyer un prêt immobilier sans apport personnel, il est légitime que la banque s’intéresse de plus près à votre situation professionnelle.

Ainsi, avoir un emploi et des revenus stables pourra énormément vous aider à obtenir votre prêt immobilier.

Si vous disposez d’un CDI (contrat à durée indéterminée) ou si vous travaillez dans la fonction publique, alors les banques seront beaucoup plus intéressées à vous aider dans votre projet.

La situation financière

Si la banque doit vous octroyer un prêt immobilier, elle voudra impérativement étudier de plus près vos transactions bancaires.

Cela permettra à votre banque de déterminer si vous avec les compétences de gestions de budget nécessaires pour vous lancer dans l’investissement immobilier.

Ainsi, justifier que vous pouviez très bien gérer des ressources financières conséquentes sera un poids énorme dans votre dossier d’obtention de prêt immobilier même si vous n’avez pas d’apport personnel.

Obtenir un prêt immobilier sans se prendre la tête

En soi, disposer d’un crédit immobilier est essentiel pour 99% des futurs propriétaires. Au-delà  d’avoir besoin de liquidité, le fait de demander un crédit immobilier est également très intéressant pour les investisseurs disposant déjà des fonds nécessaires! En effet, quand on voit le taux d’intérêt proposer actuellement, et par un simple calcul lié à l’inflation, il s’agit “presque” d’argent gratuit, alors pourquoi s’en priver?

Comme indiquer sur cette page https://www.immobilier-danger.com/Obtenir-un-credit-immobilier-sans-341.html, les banques vous demanderont toujours un apport, le sacro-saint apport qui va déterminer votre profil en tant qu’investisseur.

En effet, pour une banque, il n’y a rien de pire qu’un agent économique, aussi appelé un foyer, qui souhaite devenir propriétaire sans avoir une situation stable, des revenus réguliers suffisants et bien entendu une réserve pécuniaire. Il s’agit d’un filet de sécurité que la banque préfère tisser dès le départ, sans quoi, et en cas de non remboursement des mensualités (capital + intérêts), la banque devra lancer des procédures coûteuses et longues. Vous ajouter à cela le fait que ces procédures donnent souvent “raison” aux mauvais payeurs, et ce, que vous soyez locataires (le pire scénario pour le propriétaire) ou que vous soyez propriétaires.

Retenez donc que vous devez avant tout avoir des revenus stables, un contrat idéalement en CDI et quelques économies, sans quoi, votre taux d’intérêt sera élevé et votre capacité d’emprunt sera basse (dont achat d’un bien immobilier plus petit ou moins lié à votre cahier des charges…)

Les étapes pour obtenir un prêt immobilier sans apport

Si vous comptez postuler votre dossier pour l’obtention d’un prêt immobilier sans apport alors il est vital pour votre dossier que vous vous préparez au moins 3 mois à l’avance.

En premier lieu, il vous faudra faire le ménage dans sur votre compte bancaire.

En effet, pour que la banque soit susceptible de vous octroyer un emprunt, vous devez être en règle vis-à-vis de cette dernière. En gros, vous ne devez pas être débiteur de votre banque durant au moins 6 mois avant votre demande d’emprunt.

Ensuite, les banques ne seront pas en mesure de vous octroyer un prêt sans apport si vous avez des comportements à risques.

Alors, il ne faut surtout pas que vous utilisiez votre compte en banque pour les paris et les jeux de hasard. Ce type de comportement risque de rendre votre banque assez frileuse à l’idée de vous octroyer un prêt immobilier sans apport.

Enfin apprenez le plus possible sur l’immobilier et peaufiner au maximum votre projet immobilier. Cela rassurera votre banque quand elle remarquera que vous maîtrisez votre projet et que vous savez ce que vous faites.

Maintenant que vous vous êtes bien préparé, alors rassembler votre dossier pour le soumettre à la banque.

Pour votre dossier vous aurez besoin des pièces comme : une photo de vous, votre CV, des photos et une présentation bien détaillée du bien immeuble que vous comptiez acheter, le type de location que vous comptiez faire ainsi qu’une analyse de la rentabilité.

Prêt immobilier sans apport : un prêt avec des taux d’intérêt élevés

Avant d’opter pour un prêt immobilier sans apport, il est nécessaire que vous ayez toutes les informations nécessaires, notamment celles relatives aux taux d’intérêt.

En effet, contrairement aux prêts nécessitant un apport personnel, les prêts sans apport personnel ont pour conséquence la hausse du taux d’intérêt.

Comme dans toute négociation, vous serez amené à faire des compromis, spécialement au niveau des intérêts.

En obtenant un prêt immobilier sans apport personnel, alors il va falloir que vous donniez une chose en retour à la banque.

Cette dernière sera alors amenée à imputer un taux d’intérêt pouvant aller jusqu’à 10% sur votre prêt. On parle de prêt immobilier de 110%.

Avoir un apport personnel, est un avantage énorme pour négocier le meilleur taux d’intérêt. En vous passant d’apport personnel, vous renoncez alors à votre levier persuasion et ne pouvez donc que subir le taux fixé par la banque.