Loi Pinel – Investir Sereinement

Loi Pinel – Investir Sereinement

Lorsqu’on achète un bien immobilier pour ensuite le louer on peut alors bénéficier d’une défiscalisation grâce à divers dispositifs.

Investissement locatif : les solutions de défiscalisation

Petit résumé des options qui se présentent à vous.

La location meublée

En tant que loueur meublé non professionnel vous profitez alors du statut LMNP. Grâce à lui, vos revenus locatifs sont non seulement moins fiscalisés, mais en plus vous pouvez récupérer entièrement la TVA payée lors de l’acquisition et après 20 ans de location. Notez également que la location meublée permet généralement de profiter d’une meilleure rentabilité.

Pour profiter de ce statut, vous devez réaliser moins de 23000€ de revenus immobiliers annuels et ces revenus immobiliers doivent représenter moins de 50% de vos revenus totaux.

En tant que loueur meublé non professionnel vous profitez également de la loi Censi-Bouvard. Celle-ci permet de bénéficier d’une réduction fiscale à hauteur de 25% du prix HT du bien immobilier si celui-ci a été acheté en 2009 ou 2010, de 18% si le bien a été acquis entre 2011 et 2013, et de 11% pour les biens immobiliers achetés depuis 2013. Cette déduction fiscale est opérationnelle dans la limite du prix de l’investissement plafonné à 300000€.

La location non meublée

Si vous optez pour la location non meublée, vous pouvez aussi profiter d’une défiscalisation par l’intermédiaire de la loi Pinel, anciennement loi Duflot.

Pour les logements acquis entre 2013 et 2014, grâce au dispositif Duflot, vous profitez d’une réduction d’impôt de 18% du montant de l’investissement à condition de louer le bien pendant au moins 9 ans, et dans la limite de 300000€ par an ou 5500€ par m2 de surface habitable.

Pour les logements acquis depuis 2014, la loi Pinel vous permet de bénéficier d’une réduction de 12% pour un engagement de location de 6 ans. Vous pouvez prolonger une première fois de trois années supplémentaires pour profiter d’une réduction de 18%, puis une seconde fois pour bénéficier d’une réduction s’élevant à 21%. Les plafonds sont les mêmes : 300000€ ou 5500€ par m2.

Investissement immobilier : pourquoi investir à Nantes ?

Le marché de l’immobilier reprend enfin du dynamisme après plusieurs mois de léthargie. Le nombre de biens vendus est effectivement en constante hausse et les acquéreurs ne sont pas tous à la recherche d’une maison à occuper.

De plus en plus de particuliers achètent des biens immobiliers en vue de réaliser un investissement locatif. Les investisseurs s’intéressent particulièrement à Nantes à cause de ses potentiels économiques et démographiques.

Nantes : une ville parfaite pour un investissement immobilier

La plupart des investisseurs souhaitent acquérir une maison ou un local commercial situé à Paris. Seulement, avec la conjoncture actuelle, peu de gens pourront réaliser ce projet. Les prix des bâtiments parisiens atteignent actuellement des sommets, le prix avoisine 10 000 € le mètre carré. Ce qui n’est pas à la portée de tout le monde.

L’immobilier est bien plus abordable à Nantes. Ce faisant, on remarque une hausse des prix de l’ordre de 3 à 5% par an. Ce qui offre de belles perspectives aux propriétaires. Ces derniers profiteront d’une plus-value intéressante à la revente et les loyers suivent également cette tendance haussière.

La région nantaise bénéficie aussi d’une réelle attractivité économique. La 6e agglomération de France abrite plusieurs entreprises de premier plan. Le secteur tertiaire est particulièrement valorisé et chaque année des centaines de familles s’installe à Nantes.

Ces nouveaux arrivants dopent la demande locative. Néanmoins, cette ville dynamique donne également d’autres opportunités aux investisseurs. Investir dans des locaux commerciaux sera particulièrement lucratif. De nombreux entrepreneurs sont à la recherche de bureaux ou d’un espace de vente en centre-ville. En ciblant une zone d’activité économique, on parvient à réaliser un investissement plus sûr et aussi plus rentable. Toutefois, il faudra mobiliser des fonds assez conséquents.

Quelques conseils pour investir à Nantes dans les meilleures conditions

Un investissement immobilier à Nantes requiert l’intervention d’une agence spécialisée. En effet, on ne connait pas toujours les quartiers les plus convoités. La structure mettra à disposition de son client un agent dédié. Ce dernier cherchera les biens susceptibles d’intéresser l’acquéreur. De cette façon, l’investisseur pourra saisir les meilleures opportunités. Habituellement, le professionnel aidera l’acheteur à obtenir un prêt.

Cet expert exposera également les techniques les plus employées pour défiscaliser une partie du montant investi. Si l’on souhaite réaliser un investissement locatif, il est par exemple conseillé de se renseigner sur la loi Pinel. Si l’on s’intéresse à la location bureau Nantes, le spécialiste participera à la rédaction des futurs baux.

Les offres immobilières sont très diversifiées à Nantes. On peut les consulter sur le site internet d’une agence.

Le personnel de cet établissement accompagnera l’acheteur dans la réalisation des différentes démarches. Une estimation en bonne et due forme sera réalisée et tous les diagnostics obligatoires seront effectués. Tout cela a été mis en place dans le but d’identifier les éventuels vices cachés. Ainsi, on est sûr d’acquérir une maison ou un local commercial à un prix juste.

Découvrez les avantages de l’achat d’un logement neuf sous la Loi Pinel

Lors de l’acquisition d’un bien, il se peut que vous soyez pris d’une certaine hésitation quant au type de logement à choisir. Il faut dire que l’achat d’une propriété est un investissement important. Alors, il doit être bien mûri afin de minimiser les dépenses.

Du coup, on se demande quel est le meilleur placement entre une maison ancienne et une habitation moderne. En effet, devant le charme légendaire des logements anciens, l’immobilier neuf s’impose par ses nombreux avantages.

Mais quels sont ces atouts ? Comment s’assurer de leur bien-fondé ? Nous vous livrons ici des détails permettant d’apprécier l’investissement dans le neuf.

Des mesures plutôt avantageuses

Acquérir un l’immobilier neuf est avantageux sur bien des points. Pour encourager l’investissement dans les maisons modernes, les autorités publiques ont mis en place des mesures qui allègent les propriétaires de plusieurs charges.

Ainsi, chaque citoyen français résidant dans les zones A, A bis et B1, peut jouir du PTZ (Prêt à Taux Zéro) en vue d’acquérir son premier logement qui lui servira d’habitation. A tous les résidents qui n’ont pas encore profité de cette mesure, sachez qu’elle est prolongée jusqu’en 2021 dans les grandes villes précitées.

Grâce à ce financement, vous pouvez donc opter pour l’achat d’un logement neuf au Havre. Ce crédit immobilier qui se démarque par la gratuité des frais de dossier ne comporte pas non plus des intérêts. L’autre avantage de ce genre de placement est lié une baisse des taxes fiscales facilitée par la loi Pinel.

Le confort des logements modernes

D’aucuns diront que l’immobilier ancien a ses charmes. A ceux-là, nous disons que l’immobilier moderne offre plus de commodité.

En effet, la loi portant sur la construction de maisons modernes impose aux propriétaires d’équiper leur propriété de certains dispositifs qui permettent d’optimiser leur performance énergétique et acoustique.

De plus, lors des travaux de construction de leurs biens immobiliers, les investisseurs jouissent des conseils de certains professionnels spécialisés dans la décoration intérieure et extérieure. Ainsi, ils aménagent leurs logements de sorte à les rendre agréables faciles à vivre.

Immobilier et Loi Pinel, ce qu’il faut retenir

Les dispositifs immobiliers se démultiplient à raison que les gouvernements se succèdent. Les “bons plans” immobiliers d’il y a 30 ans n’existent plus, et il faut dorénavant se contenter de quelques miettes fiscales laissées aux propriétaires. La Loi Pinel en fait partie, voici ce qu’il faut savoir.

Défiscalisation et Loi Pinel

Concernant cette loi si populaire, il faut avant tout souligner qu’il s’agit d’une loi dédiée à l’achat dans l’immobilier neuf, et ce, pour tout investissement uniquement locatif (non valide lors de l’achat d’une résidence principale).

Cette loi a été mise en place par la Ministre du même nom il y a 3 ans jour pour jour, et, son objectif est de permettre aux particuliers d’investir dans le neuf plutôt que de laisser dormir leurs économies, ou les voir placer sur des placements aux rendements faméliques…Il est important d’insister sur le fait que la Loi Pinel ne sera active que jusqu’au 31 décembre 2017, dépêchez-vous donc!

D’un point de vue plus technique, ce dispositif va vous permettre de défiscaliser jusqu’à 21% de la valeur totale du bien acheté, et ce, sur une durée allant de 72 à 144 mois maximum. Au total, et dans le meilleur des cas, cette loi vous permettra d’économiser la coquette somme de 63 000 euros. IL s’agit donc d’une réduction d’impôt de taille par les temps qui courent…

De 12 à 21% de réduction d’impôt

Loin d’avoir le rendement de feu la loi Scellier, la loi Pinel est le meilleur dispositif actuel. Dans tous les cas, il est possible d’en savoir plus sur le site la-loi-pinel.com.

Ce dispositif peut être idéal pour celles et ceux qui veulent défiscaliser pour préparer sa retraite, ce qui concerne donc potentiellement tout le monde, car il vaut clairement mieux s’y prendre tôt…très tôt même!

Vous souhaitez investir dans le neuf? Optez pour la Loi Pinel

Le fait d’investir dans la pierre est un facteur clé de succès pour vos investissements. En effet, l’immobilier est un secteur très stable et qui se valorise au fil des années. En ce sens, investir dans le neuf vous permet d’être encore plus gagnant!

La loi Pinel prolongée

En premier lieu, et contrairement aux idées reçues, il est important de signaler que la loi Pinel et le PTZ sont prolongés! Autrement dit, cela indique que ces dispositifs vont encore faire des heureux dans le cadre d’une situation économique plutôt terne…

Alors que la loi Scellier avait “régné” pendant des années avant d’être malheureusement stoppée, la loi Pinel pourrait, toutes proportions gardées (car cette loi est moins “généreuse”) suivre le même destin.

A vous les joies du “neuf”

Investir dans l’immobilier neuf avec la loi Pinel est avant tout une action de bon sens. En effet, les lois favorables à l’investissement immobilier sont rares, et, la pierre reste un must pour tout bon gestionnaire.

Aussi, ne perdez pas de vue que vous allez pouvoir profiter des nombreux avantages liés à un investissement dans le “neuf”. Entre les commodités supérieures à la moyenne et un confort de vie dernier cri (isolation, fenêtre, etc…), ce type d’investissement est fait pour durer, un réel plus pour consolider son portefeuille de placements.

Enfin, à vous d’opter pour les bons choix géographiques, car certaines zones auront une rentabilité plus élevée ce qui est primordial lorsqu’il s’agit de louer son bien immobilier pendant 6, 9 ou 12 ans, n’est ce pas?

Loi Pinel, qui de ton retour sur investissement?

Le dispositif Pinel est devenu le support financier préféré des Français en ces temps plutôt moroses. En effet, le dispositif Scellier ayant disparu et le dispositif Duflot étant peu rentable, la loi Pinel est une aubaine pour les investisseurs immobiliers. Voici tout ce qu’il faut savoir sur ce dispositif fiscal de premier plan.

Une réduction d’impôt qui vaut l’investissement

À ce jour, peu de dispositifs peuvent se targuer de proposer une réduction d’impôt maximale de 21%. En ce sens, la loi Pinel est un must pour tous les investisseurs immobiliers. Il est important de rappeler que les lois Scellier et Duflot ne proposaient qu’une réduction maximale de 18%.

En prenant en compte toutes les conditions liées au dispositif Pinel, sachez que le montant ainsi économisé est de 63 000 euros! Mis en place par le Ministère de la Cohésion des territoires, le succès est à ce jour total.

Aussi, toujours pour rappel, n’oubliez pas que ce dispositif est idéal pour les investisseurs qui veulent faire louer leur bien, et ce, notamment auprès de leurs proches (ce qui constitue une nouveauté).

Dans un premier temps, il faut donc acquérir un bien immobilier exclusivement neuf puis le louer pendant 6 ans, 9 and ou 12 ans. Selon la durée, la réduction d’impôt va augmenter : 12%, 18% et 21%.

À titre d’exemple, sachez que si votre investissement est de 150 000 euros, votre réduction d’impôt sera de 18 000 euros sur 6 ans, de 27 000 euros sur 9 ans et de 31 500 euros sur 12 ans. Au cas où, toutes les informations utiles sur la loi Pinel sont ici.

Quid des conditions d’éligibilité?

Bien entendu, tous les biens ne sont pas concernés par la loi Pinel. Voici les conditions à remplir pour pouvoir profiter de cette baisse de vos impôts :

  • le bien doit être neuf ou largement rénové
  • l’acquisition ne se déroule qu’en l’état futur d’achèvement
  • la label BBC 2005 ou RT2012 doit être validé
  • le bien doit être loué dans les 12 mois qui suivent la remise des clés

À quelles conditions doit répondre le logement pour profiter de la loi Pinel ?

Le dispositif Pinel consiste en une réduction d’impôt sur les investissements locatifs. Mise en place en 2014 à la suite de la loi Duflot, ce dispositif est disponible sous certaines conditions que nous vous présentons au sein de cet article. 

Quel type de bien immobilier est concerné ?

La loi Pinel ne s’applique pas à tous les biens immobiliers. Plus précisément, elle ne s’applique pas aux logements considérés comme anciens, c’est-à-dire ayant plus de 2 ans maximum, sauf si le logement en question subit des travaux pour être remis à neuf.

Idem, pour un logement qui ne répond pas aux normes de décences et dont les travaux lui permettent justement d’être aux normes. Le dispositif Pinel peut aussi être mis en place pour un local ne servant pas d’habitation et qui fait l’usage de travaux servant à les transformer en logement.

Sinon, la loi Pinel est applicable pour tous les logements neufs, en construction (délai d’achèvement de 30 mois après permis de construire) ou en futur état d’achèvement (délai d’achèvement de 30 mois après l’acte authentique d’acquisition).

Le logement doit répondre aux normes de performances énergétiques exigées, soit la réglementation RT 2012 pour les logements neufs ou à construire, et le label HPE rénovation 2009 ou BBC rénovation 2009 pour les logements nécessitant des travaux.

La localisation du logement

La dernière condition concernant le bien immobilier en lui-même se situe au niveau de sa localisation. Pour profiter de la réduction d’impôt, il faut que le logement se situe en zones A, A bis ou B1. Si votre logement est situé en zone B2 ou en zone C, renseignez-vous, car si votre commune a un besoin particulier en logement locatif, vous pouvez alors profiter du dispositif Pinel, à condition d’obtenir un agrément de l’État.

Pour connaître la zone de votre commune, il suffit de vous rendre sur le site service-public.fr et de taper “loi Pinel” dans la barre de recherche. Un simulateur est alors disponible pour savoir dans quelle zone se situe votre commune. Mais en résumé, les différentes zones sont définies de la façon suivante :

  • Zone A bis : Paris et les communes de la petite couronne parisienne
  • Zone A : agglomérations d’Ile-de-France, Côte d’Azur, Lyon, Marseille, Lille, Montpellier et le Genevois français
  • Zone B1 : grande couronne parisienne, agglomérations de plus de 250 000 habitants, départements d’outre-mer, Corse, îles et communes où le prix de l’immobilier est élevé (Chambéry, La Rochelle, etc.)
  • Zone B2 : communes de plus de 50 000 habitants
  • Zone C : reste du territoire