Choix de sa caméra de surveillance : comment s’y prendre?

De nos jours, les problèmes de sécurité demeurent un véritable casse-tête et installent un sentiment d’insécurité chez les personnes.

Pour se protéger contre toute éventualité de vols, d’agressions ou de cambriolages, les dispositifs de sécurité par l’image prennent le relais pour mieux vous faire sentir en sécurité chez vous et ainsi protéger vos biens.

Cette technologie est désormais accessible à tout le monde, des panoplies de critères doivent être prises en compte pour faire le bon choix. Pour ce faire, nous avons décidé de dresser la liste des points-clés à bien identifier.

Les différents types d’installation de vidéosurveillance

Parmi plusieurs modèles d’installation de votre vidéosurveillance, en voici quelques-uns les plus répandus, plus efficaces et plus pratiques.

  • Une installation factice: comme son nom l’indique, il s’agit d’une installation fausse qui a pour but de dissuader les éventuels voleurs ou cambrioleurs à aller voir ailleurs où il n’y a pas un dispositif de sécurité et aucun risque. Avec cette installation factice, vous allez (aussi) vous sentir en sécurité.
  • Une installation à vision locale: avec ce type d’installation, recevez toutes les images filmées par votre vidéosurveillance sur votre téléphone, tablette, ordinateur, téléviseur ou autres.
  • Une installation à vision mobile: vous serez informé en direct de chaque mouvement qui se passe chez vous ou dans votre entreprise à travers votre téléphone portable ou ordinateur. Grâce à cette installation, vous pouvez partir jusqu’au pôle Nord en ayant une vue permanente sur tout ce qui se passe chez vous.

Les types de caméras de vidéo-surveillance

Il y’en a plusieurs et de différents modèles, mais celles que nous allons vous lister ci-dessous sont les meilleures selon 2 paramètres : l’emplacement où vous souhaitez les placer, et le niveau de sécurité désiré.

  • la caméra boitier: la particularité de cette caméra repose sur le fait qu’elle répond à tous vos besoins, car contenant différents types de lentilles. Essayez-la, car elle est accessible à toutes les bourses.
  • la caméra infrarouge: ce dispositif de sécurité permet de filmer dans l’obscurité totale, ainsi vous pouvez vous protéger contre d’éventuels voleurs et cambrioleurs.
  • le dôme motorisé: pour ce type de caméra, sachez qu’elle peut être installée où vous voulez, soit sur votre mur, ou au plafond. L’avantage de ce type de caméra est qu’elle peut effectuer des rotations à 360°.
  • la caméra d’espionnage: de taille petite, elle peut être placée dans n’importe quel objet, et peut prendre n’importe quelle forme pour être dissimulée.
  • la camera analogique: cet équipement traditionnel permet de vous renvoyer les images filmées sur un support physique (CD, cassette,…).
  • la caméra numérique: encore appelée caméra IP, elle enregistre les images directement sur votre écran de téléviseur, d’ordinateur ou portable à travers un câble réseau ou un wifi. En d’autres termes, c’est une caméra qui utilise le réseau Internet pour pouvoir vous retransmettre les images.

Les réglementations en matière de vidéo-surveillance

Pour se protéger contre le vol, le vandalisme et les cambriolages en utilisant une vidéosurveillance comme dispositif de sécurité, chez vous ou dans votre entreprise, il existe des lois strictes en la matière que vous devez au préalable connaître (lire ici).

  • Il faut signaler à travers des affiches, des panneaux ou des pancartes que vous disposez d’une ou plusieurs caméras de vidéo-surveillance et que celles-ci soient bien visibles de tous.
  • Si vous êtes dans une entreprise, en informer tout le personnel devient une obligation pour le responsable des lieux.
  • Le droit d’accès aux enregistrements peut être requis par toute personne le souhaitant (sauf s’il y’a des motifs de sécurité nationale)

By admin

Passionné par l'immobilier et investisseur de longue date