Tout sur la gestion locative

S’il y a un moyen qui vous permet de vous tranquilliser pour gérer votre bien immobilier locatif tout en vous défaisant des tâches ennuyeuses relatives, c’est bien la gestion locative. Il s’agit du fait de confier sa gestion à un professionnel ou une agence experte dans le domaine. Voici quelques détails.

Ce qu’est la gestion locative

Venez-vous d’acquérir une maison que vous souhaitez mettre en location ? Accaparé par votre activité professionnelle, avez-vous pourtant le temps de vous en occuper ? Confiez la gestion locative de votre bien à un tiers professionnel. Cela veut dire lui déléguer tout ou partie de votre pouvoir de propriétaire pour qu’il assure à votre place certaines tâches courantes à la location de votre bien immobilier. On cite la recherche de locataire, la réception des loyers, la délivrance de quittances, la réalisation des travaux de réparation, etc. Allégé de ces tâches, vous gagnez du temps pour vous occuper de celles à forte valeur ajoutée de votre activité principale.

Le mandat de gestion locative

Quand vous avez trouvé la bonne personne ou l’enseigne fiable à qui déléguer ces fonctions, vous devez conclure un contrat ou un mandat de gestion locative. Font partie des conditions citées : la recherche de locataires solvables, la mise en place du bail et son éventuel renouvellement par tacite reconduction, la perception des loyers et la relance des impayés. Il en est de même pour la réalisation de travaux d’entretien et de réparation quand besoin est, du versement des cotisations d’assurance, de leur gestion en cas de sinistre, etc. Celle des charges de copropriétés comme impôts, taxes et autres redevances incombe aussi au mandataire de gestion locative.

Les garanties offertes par la procédure

En recourant les services d’un mandataire en gestion locative, vous profitez ainsi de certaines garanties telles que la prise en charge des loyers impayés si jamais cela arrive. Si des litiges liés au contrat de location apparaissent aussi, vous en êtes protégés juridiquement parlant. A partir du moment où un locataire déménage, le mandataire s’engage à trouver immédiatement son remplaçant sinon il supporte les pertes occasionnées. A lui également d’assurer les frais de réparation si jamais le locataire détériore les lieux et n’a pas effectué les travaux nécessaires.

La durée d’un mandat

Un mandat de gestion locative peut durer plusieurs années mais ne doit toutefois pas excéder une trentaine d’années. Pour qu’il puisse être reconduit de manière tacite, il faut également inclure une clause le mentionnant dans le contrat. En cas de litiges entre les deux parties ou si la prestation de l’agent immobilier ne vous satisfait pas, vous pouvez toutefois résilier entre-temps ce mandat.

Cette résiliation est toutefois très encadrée par la législation en vigueur, il faut donc respecter la procédure relative pour la faire aboutir. Quant à la rémunération du mandataire, elle a un certain coût, car il vous permet de profiter de nombreux avantages tant en termes de gains financiers que de temps. Elle se chiffre généralement en pourcentage des sommes perçues par l’administration du bien. C’est pourquoi il faut faire attention aux prestations incluses ou non.