Smartphone pliable : quid de la technologie

Le smartphone pliable est le fruit de la recherche d’une technologie capable d’assouplir les écrans sans les abîmer. Découvrez ce qu’il faut savoir sur cette innovation ainsi que les avantages que l’on peut en tirer.

La nanotechnologie : l’innovation à l’origine du smartphone pliable

La fabrication d’un dispositif pliant ne fut possible qu’après la découverte de nanotechnologies. Ces dernières ont par la suite été destinées à la production d’écrans Oled flexibles. Ainsi, le premier smartphone pliable intègre cette technologie, qui permet au gadget de se plier.

Dans d’autres prototypes, on retrouve des appareils intelligents pouvant passer d’une tablette à un véritable mini-téléviseur juste après quelques mouvements. Cela fut possible grâce à l’élasticité de l’Oled, qui malgré sa petit taille (celle d’une puce) est capable d’élargir les écrans sans trop de problème. D’où la naissance des écrans flexibles, enroulables et étirables.

La nanotechnologie, comme parmi les révolutions de l’immobilier,  a conduit à la naissance d’un autre type d’écran : l’écran holographique. Sur un smartphone pliable, ce dispositif permet d’afficher des images en profondeur. Les utilisateurs visualisent ainsi des photos claires et proches de la réalité.

Ce qu’apporte la technologie des smartphones pliables

En donnant un caractère repliable au smartphone, la nanotechnologie a permis aux utilisateurs de disposer d’un prototype pouvant arborer différentes formes. On se retrouve alors avec des smartphones similaires à des brochures, des parchemins et bien d’autres encore.

Le dispositif pliable obtenu est polyvalent, car fait figure à la fois de téléphone et de tablette. Ainsi, il est très rapide de basculer vers le mode « téléphone » en cas d’appels au moment de l’utilisation de la tablette.

Les consommateurs bénéficient ainsi selon https://www.smartphone-pliable.agency/   d’une grande lisibilité grâce aux écrans de haute définition. Ce qui rend plus agréable la visualisation des fichiers, des livres et des vidéos. D’ailleurs, certains smartphones pliables ressemblent un peu à ces ouvrages qui doivent ouverts avant toute séance de lecture.