Immobilier et fiscalité : Ce qu’il faut savoir

Le monde de l’immobilier est très proche du monde de la fiscalité, c’est d’ailleurs pour cela qu’il y a de nombreuses lois permettant de défiscaliser dans l’immobilier (Loi Scellier notamment). Toutefois, certaines mécaniques pourraient aussi vous intéresser, à savoir celles liées au offshore.

Des placements et une stratégie fiscale

Comme l’indique le titre de ce paragraphe, il s’agit avant tout d’une stratégie fiscale. L’objectif n’est certainement pas de flouer les autorités compétentes, mais bien d’optimiser ses placements immobiliers. A ce titre, la délocalisation vers l’offshore est une pratique de plus en plus courante en la matière.

En effet, si vous avez des placements à Paris ou dans certaines grandes villes de province, pourquoi ne pas créer sa société au Royaume Uni pour mettre en place un système financier performant? Vous auriez ainsi une réelle proximité géographique avec vos avoirs, et ce, sans avoir besoin de créer une structure aux antipodes comme à Hong-kong ou à Singapour qui sont 2 fiefs de l’économie offshore.

Quel est le tarif d’un tel montage?

Une telle stratégie est tout à fait légale à partir du moment où vous déclarez vos revenus auprès des autorités fiscales du pays de résidence. Ainsi, sachez que des experts existent et qu’ils connaissent ces règles sur le bout des doigts. En ce sens, sachez qu’il vous en coûtera, par exemple pour une création d’entité à Londres, environ 2 000 euros.

Ce tarif comprend la création en elle-même, la procuration, le système de Nominee et la nomination d’un directeur. En somme, tout vous appartient, que ce soit votre patrimoine comme votre société au Royaume-uni. Les frais de renouvellement annuel sont de 800 euros, et, le temps de la création est de moins de 48 heures, il s’agit donc d’une mécanique qui peut être mise en branle très rapidement.

Dès à présent, prenez le temps de contacter ces experts pour tout mettre en place, et, disposer d’une stratégie ultra-personnalisée qui conviendra au montant de votre patrimoine.

 

4 réponses sur “Immobilier et fiscalité : Ce qu’il faut savoir”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *