État des lieux réussis : les clés pour y arriver 

Que ce soit à l’entrée ou bien à la sortie d’un locataire de votre bien, je vous recommande de toujours faire un état des lieux. Décider de ne pas faire d’état des lieux peut en effet être désavantageux, autant pour le propriétaire que pour le locataire.  

Pour faire en sorte que tout se passe bien, vous avez donc tout intérêt à établir un état des lieux de sortie et d’entrée. Mais comment faire dans ce cas puisque ce n’est pas un document anodin ? Savoir ce que c’est et ce que cela représente avant tout est indispensable.

Qu’est-ce qu’un état des lieux ?

L’état des lieux est un document établi contractuellement entre le propriétaire et son locataire lors de l’entrée et de la sortie de la location, meublée ou pas. Il s’agit en fait d’un document qui fait mention de l’état de l’appartement ou de la maison ainsi que des équipements à l’entrée des locataires, mais aussi à leur sortie. En comparant par la suite les deux documents, cela permettra de déterminer si l’occupant a fait des dégâts importants à réparer ou pas.

Pourquoi un tel document est indispensable dans le cadre d’une location ? Dans un premier temps, c’est une manière pour le propriétaire d’assurer que le locataire est entré dans une maison ou un appartement en excellent état, en cas de litige, cela lui servira de preuve.

Cela évite aussi les litiges entre les deux parties, surtout à la sortie du locataire et au niveau de la restitution de dépôt de garantie. Je rappelle que ce dernier peut être utilisé par le propriétaire pour payer des charges ou des travaux dont le locataire ne s’est pas acquitté.

Les règles d’or d’un état des lieux réussis

Comme l’état des lieux est très important, il ne faut donc pas lésiner sur sa rédaction. Pour faire en sorte que le document soit conforme et dans les normes, je vous propose ces quelques conseils, les secrets pour que votre état des lieux soit impeccable.

En premier lieu, vous devez choisir un modèle type d’état des lieux qui soit conforme à la loi. Vous pouvez tout à fait télécharger sur internet des modèles comme ça, ne vous en faites pas. Je tiens cependant à préciser une chose, pour que votre état des lieux soit valable et opposable, toutes les pages doivent être paraphées, datées, mais aussi signées par le propriétaire et le locataire.

Remplir un état des lieux de sortie et d’entrée n’est pas obligatoire d’une manière générale, mais il est tout à fait recommandé de faire les deux pour éviter des soucis en cas de litige. Précisez bien le jour d’entrée et le jour de sortie pour que tout soit bien clair. Dans les modèles types, il suffit parfois de cocher des cases et de tout remplir correctement.

Faire attention aux détails

Ayez le souci du détail quand vous remplissez votre état des lieux. Précisez bien l’état de chaque équipement par exemple, tâchez de rester précis dans tous les termes que vous employez afin de ne pas causer de mauvaise interprétation, surtout lors de l’état des lieux de sortie.

Il serait bien également que vous vous assuriez que tous les éléments soient réunis lors de l’état des lieux, à savoir que l’eau et le gaz ne sont pas coupés (surtout en hiver), de bonnes conditions d’éclairage pour tout voir correctement aussi. Cela vous permettra d’éviter les conflits et passer à côté de défauts ou de dégradations restés dans la pénombre.

Prendre des photos lors de l’état des lieux surtout à l’entrée est aussi une bonne idée. Cela vous évitera bien des conflits à l’avenir. Notez avec précision tous les relevés des compteurs lors de l’état des lieux, cette précaution vous évitera toute contestation future. Enfin, gardez plusieurs exemplaires des états des lieux en le scannant pour plus de sécurité.

3 réponses sur “État des lieux réussis : les clés pour y arriver ”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *