Conseils pratiques sur la mémoire technique

Beaucoup d’entreprises se font rejeter à cause d’une rédaction mémoire technique mal formulée. C’est vraiment dommage! On doit mettre en avant et mettre en valeur son entreprise avec ce mémoire en perfectionnant les détails. Ainsi, on doit être rigoureusement perfectionniste lors de sa rédaction.

Pourquoi avoir un bon mémoire technique?

C’est indispensable pour refléter l’image de l’entreprise et ses compétences techniques. Surtout aujourd’hui qu’on retient le plus les offre les mieux-disants que les moins-disants. En effet, il n’y a pas seulement le prix qui compte, on prend en considération aussi les différentes propositions techniques, l’installation et le plain du projet.

De ce fait, on ne doit plus penser à rédiger comme ça les mémoires sans y porter vraiment attention. La valeur technique de l’offre est vraiment étudiée pour savoir ce qui est à la fois de qualité et qui respecte les normes internationales.

C’est pour cela qu’il est important de bien rédiger le fond de la mémoire technique.

Quelques conseils

Dans la rédaction d’un mémoire technique, il faut mettre en avant certaines règles et points. Ils sont importants si on veut vraiment avoir le marché. Ainsi, on doit :

  • Comprendre quelles sont les attentes de la collectivité. Elles sont déjà exprimées dans le dossier de consultation ainsi que dans les CCTP ou Cahier de Clause Techniques Particulières.
  • Construire, en tenant compte des résultats attendus, une méthodologie très performante
  • Mettre en valeur et optimiser les outils pour répond aux diverses exigences
  • Valoriser les compétences de l’entreprise et mettre les points sur les avantages et points forts de l’entreprise, ce qui la surplombe de toute concurrence.
  • Enrichir et organiser de façon à ce que les yeux du lecteur soient captés par l’offre.

Valorisation de son mémoire technique

Nous allons développer plusieurs exemples pour bien mieux comprendre la valorisation d’un mémoire technique sous tous ses aspects.

Sur le thème : moyens humaines mobilisés sur le chantier 

Réponse : on doit valoriser toute personne travaillant sur le chantier (conducteur de travaux, chef de chantier, chef d’équipe, ouvriers spécialisés…). On est incité à rédiger un texte, simple, net, précis et facile à comprendre. Dans cela on met en avant leur diplôme, leurs formations, leurs expériences dans des cas similaires.

Sur le thème : moyens matériels mis en service sur le chantier

Réponse : on doit répondre avec précision et optimiser les moyens spécifiques pour les chantiers. Surtout, on évite de lister les matériels, ce qui intéresse vraiment le lecteur c’est le nombre, l’entretien, le contrôle des moyens techniques à la disposition de l’entreprise.

Sur le thème méthodologie d’intervention envisagée

Réponse : C’est dans cette rubrique qu’on valorise la compétence et le savoir-faire de l’entreprise. Dans cette partie, on illustre avec des photos les réalisations semblables qu’on a déjà faites tout en rédigeant des propos bien soignés. On doit aussi introduire l’étude d’impact environnemental pour limiter les nuisances du chantier.

Sur le thème : le savoir-faire et technique de l’entreprise 

Réponse : Dans cela, on doit rassurer l’acheteur par de certificats et attestation de travaux ou d’architectes. Vraiment, il faut dire les forces de l’entreprise et justifier les expertises par des papiers légaux.