Avez-vous envisagé la loi Malraux?

Parmi les différents dispositifs proposés par les instances Etatiques, la loi Malraux est à considérer avec attention. En effet, cet avantage fiscal pourrait vous permettre de rentabiliser votre investissement plus rapidement que prévu.

Tout sur la loi Malraux

En premier lieu, il faut rappeler que la loi Malraux vous permets d’obtenir un abattement de 30%, et ce, en 1 seule fois (ce qui est rare en matière de dispositifs fiscaux). Cette réduction d’impôts concerne directement les travaux réalisés sur des biens classés au sein des secteurs sauvegardés Malraux.

Il en existe dans toutes les grandes villes de France dont Paris, Bordeaux, Avignon et bien d’autres. Aussi, cet abattement est de 22% si le bien se trouve dans une ZPPAUP, à savoir une zone participant au patrimoine architectural urbain.

Dans tous les cas, il faut bien dissocier la loi Malraux de la défiscalisation Malraux.

Quelques points-clés à connaitre

Concernant un investissement Malraux, il faut bien souligner que la durée des travaux est plus longue que la moyenne. En effet, les travaux durent en moyenne entre 24 et 36 mois. L’avantage de l’investisseur est que l’abattement est actif lors de l’année d’acquisition du bien, et non, lors de la fin des travaux. Un décalage financier bienvenu lors dudit investissement!

Enfin, gardez en tête que la Loi Malraux n’est aucunement soumise au plafond relatif aux niches fiscales, et, que l’excédent d’impôt n’est aucunement reportable d’une année sur l’autre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *