Pourquoi choisir une maison en bois ?

Le bois est une matière noble qui présente plusieurs atouts. L’isolation est qualitative, ce qui vous permet d’envisager une réduction de vos dépenses pour le chauffage. Une telle maison s’adapte également à tous les environnements. 

Une ossature en bois et un bardage 

Les communes se focalisent de plus en plus sur une conception écologique avec un aménagement urbain spécifique. La nature et le bois ont une place de choix dans ces villes où il fait bon vivre. Une maison en bois est donc idéale puisqu’elle s’adapte parfaitement à cet univers. Plusieurs propositions sont faites, car vous avez le concept digne d’un chalet avec une ossature et un bardage en bois. 

Réduire les fuites d’air et les dépenses énergétiques 

Vous pouvez opter uniquement pour une ossature ou un bardage, cela dépend de vos attentes et de votre projet. Toutefois, le bois est une matière privilégiée par les foyers, car l’isolation est beaucoup plus élevée que celle offerte par le béton. Ce dernier nécessite l’utilisation, par exemple, de la laine de verre afin de réduire les fuites d’air et les nuisances sonores. Le coût des travaux peut rapidement s’envoler alors qu’une maison en bois ne nécessite pas une telle préparation. Ce matériau réduit ainsi votre consommation énergétique, car la chaleur est conservée à l’intérieur du bâtiment. Les professionnels sont donc nombreux à conseiller une telle solution. 

Des habitations design grâce à l’utilisation du bois 

Une maison en bois est écologique et plus facile à ériger. Alors qu’un chantier nécessite plusieurs mois d’attente, voire plus d’un an en fonction des projets, une bâtisse de ce genre sort de terre plus rapidement. Un autre avantage doit être listé puisque ces demeures prennent la forme que vous désirez. Le bois offre toutes les possibilités, ce qui vous permet de créer des maisons design et contemporaines. 

Quelle est l’option la plus avantageuse pour devenir propriétaire ?

L’étape de devenir propriétaire nécessite un bel et gros investissement, que ce soit en terme financier qu’en terme personnel. Se lancer dans cette aventure, demande de se poser les bonnes questions. Dans un premier temps, à savoir si vous préférez faire construire votre maison ou acheter une maison déjà existante, 

Construire ou acheter ?

Les avantages de la construction sont nombreux. Votre maison sera, de ce fait, neuve, conforme à l’ensemble des réglementations en vigueur et les nouveaux matériaux et nouvelles installations vous permettront de profiter de certaines économies d’énergie. Ce qui sera favorable à votre quotidien, et à celui de votre famille en général. Vous serez assez libre, dans la limite du raisonnable et de ce que l’on peut vous accorder, d’imaginer et de dessiner l’agencement de votre maison, qu’il s’agisse de la façade comme de l’intérieur de cette dernière. De plus, de nouveaux concepts de construction proposent encore plus d’avantages en faveur du propriétaire, comme c’est le cas des maisons clé sur porte

Acheter une maison ancienne ou une maison un peu plus moderne, peut avoir aussi un certain charme, en particulier pour les maisons datant de quelques années déjà. Leur conception à l’ancienne peut avoir un réel charme et une authenticité sans pareil. Malheureusement, elles demandent souvent des travaux nécessaires et inévitables et imposent de ce fait des frais supplémentaires.

Les maisons clé sur porte

L’option la plus avantageuse consiste à opter pour la construction d’une maison clé sur porte. Effectivement, ces dernières sont parfaitement conçues. Elles sont avantageuses sur plusieurs plans. Premièrement, vous le remarquerez en vous intéressant d’un peu plus près à ce type d’habitation, leurs prix est, bien souvent, plus faibles et donc plus attrayants. Ensuite, il faut savoir que la durée des travaux de construction est bien plus courte que pour une construction basique. Pourquoi cela ? Et bien, tout simplement, car la plupart des éléments constituant les murs de votre maison sont construits et assemblés en usine (main d’œuvre irréprochable, pas de perte de temps dû aux conditions météorologiques). Le béton est bien connu pour sa robustesse et sa durée dans le temps, de plus, il apporte une isolation phonique et thermique optimal. De quoi vous garantir, confort et sérénité à l’avenir.

Achat immobilier : comment ne pas se tromper ?

On n’achète pas un bien immobilier sur un coup de tête. Il doit s’agir d’un projet murement réfléchi pour définir le type de bien recherché, sa localisation, sa superficie, etc. Voici quelques conseils pour éviter les mauvaises surprises lors de l’achat d’un bien immobilier.

Quel est le budget?

Étant donné la somme à investir pour acquérir un bien immobilier il est essentiel de définir dès le départ son budget, c’est-à-dire le montant maximum qu’on est prêt à dépenser. 

Ce budget doit bien évidemment inclure le prix du bien, mais également le coût du prêt immobilier, les éventuels travaux, sans oublier les divers frais annexes (notaire, bancaires…). 

Il dépend principalement de notre capacité de financement et de nos revenus

Ne pas négliger la situation géographique du bien

Lorsqu’on a ciblé un bien susceptible de nous intéresser, on organise un rendez-vous pour le visiter. Seulement, en plus de visiter l’intérieur du bien immobilier, il est important de prendre le temps de visiter le quartier. Qu'il s'agisse d'un appartement neuf à Colmar ou ailleurs, il faut bien identifier la zone où se trouve le bien.

Cette visite doit permettre d’identifier les avantages et les inconvénients du site : proximité transports en commun, commerces, futurs travaux, bruit, écoles, crèches, évolution du quartier… De cette façon, on réduit considérablement le risque de mauvaise surprise, par exemple la construction d’une tour en face des fenêtres du salon. 

Évaluer les travaux nécessaires

Si on achète un logement neuf, normalement, peu de travaux sont à prévoir. Par contre, dans de l’immobilier plus ancien, il est fréquent que certaines choses ne nous conviennent pas. Il peut s’agir d’éléments basiques comme les tapisseries, les peintures, les sols… Mais parfois c’est une partie de l’aménagement qui est à revoir.

Dans tous les cas, il est important d’avoir une estimation assez précise du coût des travaux, même pour les choses assez simples et rapides. Ce coût est à intégrer dans le budget de départ. Il ne faut pas hésiter à effectuer la visite avec un proche ayant certaines connaissances dans le domaine.

Les prix de l’immobilier à Paris dépassent les 9000 €/m²

Depuis quelques mois, le marché de l’immobilier est perturbé puisque les prix affichés sont nettement supérieurs à ceux identifiés il y a plusieurs années. Paris est une illustration parfaite, car le m² est de moins en moins abordable. 

Une hausse non négligeable de 9 % en moyenne 

Si vous souhaitez investir dans l’ancien ou le neuf dans la capitale française, vous devez prévoir un budget colossal. En effet, même les départements les moins sollicités se rapprochent des 9000 euros le m² alors que d’autres ont clairement dépassé le seuil de 10 000 euros le m². Le prix de l’immobilier à Paris affiche donc une hausse moyenne aux alentours de 9 %, mais elle est tout de même de 11.9 % pour le 4e arrondissement. 

Près de 13 000 euros le m² pour un arrondissement de Paris

Les agences immobilières ont donc changé leur affiche surtout du côté de Saint-Germain-Des-Prés. Si vous visez cette zone de Paris, sachez que le m² pour un appartement est facturé plus de 13 000 euros. Cet arrondissement luxueux n’est pas le seul puisque la situation est identique pour le 4e arrondissement qui affiche 11 902 euros le m². Les conseils d’un professionnel, et même d’un courtier seront pertinents, ils peuvent vous éviter de dépenser une somme astronomique. 

Plus de 3 millions d’euros pour un appartement 

Toutefois, vous devrez peut-être revoir à la baisse vos exigences, car les prix de l’immobilier grimpent rapidement à Paris. Il suffit de vouloir un appartement de 135 m² avec un petit espace vert pour constater une hausse significative. Le coût pour un tel logement est de 1.3 million d’euros contre 3.3 millions d’euros pour 30 m² supplémentaires avec un jardin au rez-de-chaussée. Avant de souscrire un crédit immobilier, pensez à vérifier vos finances et à cibler les meilleurs biens en compagnie d'un agent immobilier. 

Les avantages de l’achat immobilier en Suisse

Il y a un âge, où notre situation professionnelle et personnelle se stabilise, et où nous aimerions pouvoir entreprendre des projets plus grand quant à notre avenir. Dans ce cas, nous pensons à fonder une famille, mais une étape semble importante pour réaliser le plus sereinement possible cet avenir qui nous fait tant rêver. Devenir propriétaire est le rêve de bien des personnes, et nous prenons tous les renseignements possibles pour voir ou non si cette idée est valable et intéressante. En ce moment, pour investir dans la pierre, nous entendons toutes sortes de choses, de rumeurs, pourtant un aspect reste assez clair quant au domaine immobilier, et cela concerne l’acquisition en Suisse.

Pourquoi choisir la Suisse ?

Que ce soit pour l’acquisition d’une résidence principale ou secondaire, les Suisses, mais aussi les ressortissants de l’Union européenne peuvent accéder à la propriété dans ce pays. Il est intéressant d’invertir dans un logement suisse par rapport à la notoriété que ce pays tient, si vous en avez l’occasion, l’achat immobilier ne vous en sera que bénéfique à l’avenir. Évidemment, le prix du marche immobilier Suisse est, en moyenne, supérieur à d’autres pays européens, c’est pourquoi il est préférable de se présenter avec un dossier solide. Dans le cas, où vos revenus ne seront pas suffisants, vous pourrez, comme la plupart des gens, vous renseigner et opter pour un prêt hypothécaire. 

Une fois, tout cela mis en place, et le bien trouvé, le processus d’acquisition sera bien plus simple et direct qu’ailleurs. 

Comment trouver son logement ?

Pour trouver son logement, il vaut mieux être bien entouré, c’est pourquoi vous devez absolument faire appel à une agence immobilière située en Suisse, connaissant parfaitement les lieux ainsi que le prix du marché. Ils pourront s’occuper d’éventuelles négociations, bien que ces dernières ne se fassent pas facilement dans ce pays. Un produit refusera catégoriquement toutes négociations, et ne baissera, ainsi, jamais son prix de vente. Les biens plus anciens, peuvent être négociables, mais cela reste, néanmoins, très compliqué à entreprendre.

Investissez dans l’immobilier

Investir dans l'immobilier est un moyen de sécuriser un placement financier, personne ne dira le contraire. Qu'il s'agisse de l'achat de sa résidence principale, de sa résidence secondaire ou encore d'un investissement dans le locatif, un investissement immobilier accroît le patrimoine familial, crée du capital et assure une retraite plus sereine. 

Le métier de promoteur immobilier 

BPD Marignan est un promoteur immobilier qui propose dans bon nombre de villes françaises des appartements allant du studio jusqu'au 6 pièces et plus mais aussi des maisons neuves. Quelle que soit la nature de l'achat, leur site internet accompagne les acheteurs via un large panel de conseils dédiés à l'achat immobilier neuf. Ces derniers concernent tant l'achat en lui même que son financement ou encore les possibilités de défiscalisation, simulateurs à l'appui.

BPD Marignan propose des avants-premières, des nouveautés ainsi que des dernières livraisons. BDP Marignan s'engage à fiabiliser le projet immobilier de ses clients via son expertise, sa proximité et la satisfaction client que le promoteur immobilier connaît, gage de son savoir-faire.

Investir en loi Pinel

Le promoteur propose à ses clients des biens immobiliers éligibles au dispositif Pinel. C'est dans un texte baptisé « Habitat, mobilité, logement », que le gouvernement a décidé, en septembre dernier de reconduire la loi Pinel en 2018 pour une durée de quatre ans. Elle ne change pas d’intitulé, et s’inscrit dans une continuité par rapport aux dispositions déjà en vigueur. Une défiscalisation allant jusqu'à 60 000 euros est elle aussi, toujours en vigueur. L’objectif pour le gouvernement est de recentrer le dispositif dans des zones « tendues », où la demande de locatif reste supérieure à l’offre de biens disponibles, notamment dans certaines grandes agglomérations dont Paris et 29 communes de la petite couronne parisienne pour la zone Abis du dispositif. La zone A quant à elle comprend les agglomérations de l’Île-de-France ainsi que la Côte d’Azur, Lille, Lyon, Marseille, Montpellier et le genevois français. Enfin, la zone B1 regroupe les agglomérations de + de 250.000 habitants, la grande couronne parisienne, certaines communes considérées comme chères telles que La Rochelle, Bayonne, Cluses, Annecy, Chambéry, Saint-Malo, les départements d’Outre-Mer, la Corse et les autres îles non reliées au continent (loi pinel Outre Mer).

Construire sa maison : quelques pistes pour éviter les tracas

Déjà, avec les projets de rénovation, les propriétaires ont de nombreux éléments à considérer, dont le budget, les aides ou encore le volet fiscal. Les choses seront encore plus compliquées dans le cas d’une construction. De l’achat du terrain à la livraison en passant par le chantier et la finition de la résidence, tellement de raisons peuvent préoccuper les acquéreurs au point de les stresser. 

Toutefois, il existe toujours des solutions qui vont permettre de réduire les motifs d’inquiétude.

Bien se préparer

Puisque la construction de maison en PACA est un secré projet, autant s’y préparer dès le début. Au moment de l’achat du domaine et afin d’éviter les mauvaises surprises, le mieux serait de consulter une carte IGN ou d’accéder à un cadastre en ligne afin de bien connaître la situation de son bien. Ces supports donneront un aperçu de l’entourage, de la situation du sol par rapport aux cours d’eau ou infrastructures environnantes.

Les informations recueillies vont d’ailleurs également servir dans l’étude du sol. La préparation concernera aussi le budget. Il se peut que les fonds personnels ne suffisent pas, même avec un devis à l’appui. Recourir à un prêt immobilier est l’une des meilleures façons de compléter le financement du projet de construction.

Faire appel à un professionnel expérimenté

L’auto-construction est une démarche qui est surtout conseillée à ceux qui ont de l’expérience dans le domaine de l’immobilier. Généralement, les propriétaires préfèrent faire appel aux services d’un professionnel (architecte, constructeur, maître d’œuvre ou autres). 

Pour vérifier les compétences de ce dernier, les acquéreurs pourront demander des références. On ne saurait confier la réalisation à une personne qui vient de débuter.

Selon la loi, un CCMI (contrat de construction de maison individuelle) doit aussi être établi dès le début des travaux. Ce document préservera les propriétaires en cas d’abandon de chantier ou quand le professionnel n’est plus capable de respecter ses engagements. Cette garantie de livraison va de pair avec une formule assurance.